La créatrice

« La mode, ce mot me faisait rêver, je formulais le secret d’en faire le but de ma vie, sans trop savoir à l’époque si c’était vraiment un métier. Aujourd’hui j’ai réalisé mon rêve d’enfant ».

Lolita Lempicka, styliste de mode, créatrice de parfum et artiste sincère conçoit la mode comme un art. Discrète et passionnée, mystérieuse et solaire, intègre, fidèle à elle-même, libre et déterminée, c’est à travers son authenticité que Lolita révèle l’éclat superbe de la féminité.

A six ans, Lolita Lempicka dessinait ses robes pour ses poupées Barbie. Plus tard, le photographe David Hamilton, Jean Cocteau, Modiliani, Picasso, Matisse, Gustave Moreau, Ingres, Fernand Khnopff et Coco Chanel sont autant d’inspirations qui développent sa créativité. Au fil des années, elle a laissé gambader son imaginaire dans l’univers des contes de fées, alliant le romanesque, la passion et la beauté, pour dessiner une mode subtile, chimérique et sensuelle. Une mode de femme moderne, romantique et raffinée. 

C’est lors de ses études de stylisme au Studio Berçot, pépinière de jeunes stylistes en herbe, que la jeune Lolita dévoile des qualités créatrices étonnantes. L’atmosphère du Studio favorise son imaginaire. A la fin de sa deuxième année, l’élève aux dons prodiges sera remarquée et engagée par une styliste de renom installée rue des Canettes, au cœur de Saint-Germain-Des-Prés.

C’est à Paris qu’elle lance sa première collection « Croisière », un alliage subtil de classicisme et de décontraction. La marque « Lolita Lempicka » est lancée ! Face à son grand succès, elle ouvre un show-room et une boutique dans le marais. Dans le même temps, un important groupe japonais organise son premier défilé à Tokyo. Une présentation couronnée de succès.

En octobre 1986, le défilé à l’hôtel Meurice de la collection printemps-été 87 marque une étape décisive. Le début d’une ascension fulgurante pour la marque. Suite à ses défilés aux États-Unis, à Chicago et New-York, la boutique du marais devient le passage obligé des belles américaines.

Pour parfaire l’allure des silhouettes qu’elle imagine, Lolita développe de nombreux accessoires indispensables à sa mode, bijoux, maroquinerie, foulards, chaussures. Elle caresse déjà le rêve de créer son parfum.

En 1997, la créatrice dévoile son projet le plus intime et le plus audacieux : Mon Premier Parfum.

Lolita Lempicka s’est engagée pour la cause animale, s’opposant à la compagnie Air France, qui transporte des animaux destinés à l’expérimentation animale. Ses créations dans le parfum et les cosmétiques n’impliquent pas de souffrance animale ; ses accessoires, lunettes, bijoux et montres ne sont par ailleurs pas issus d’animaux. Elle a aussi effectué des démarches, toujours en cours, pour que ses produits puissent afficher le label « Cruelty free » et figurer sur la liste des marques éthiques de PETA US. Cela concerne aussi bien les ingrédients ainsi que les produits finis. Les parfums et cosmétiques de la marque ont reçu le label veggan « One Voice ».

< Retour